retour

Actualité de la Commission Perspectives Système et Réseau

La Commission Perspectives Système et Réseau (CPSR) est en charge de la concertation sur l'évolution long terme du système électrique et du développement du réseau. L’ensemble des parties prenantes (clients, autorités publiques, ONG, académiques…) y sont invitées à débattre.

 

ACTUALITES

Conformément au programme de travail annoncé dans le cadre de la CPSR, RTE a réalisé des analyses complémentaires sur les échanges d’électricité aux interconnexions dans les scénarios du Bilan prévisionnel 2017. Ces analyses font suite à des interrogations soulevées par de nombreux acteurs sur la forte croissance des volumes d’export dans les scénarios Ampère et Volt.

Afin de répondre aux questions des parties prenantes, RTE met à disposition un document contenant des analyses spécifiques sur les exports d’électricité et visant à :
- Rappeler le contexte historique autour du fonctionnement des interconnexions et la méthodologie utilisée pour la simulation des échanges d’électricité aux frontières dans le Bilan prévisionnel,
- Présenter les résultats (volumes et prix des exports) obtenus sur une trentaine de variantes supplémentaires des scénarios Ampère et Volt,
- Comparer les résultats à d’autres études européennes comparables.

Consulter les analyses complémentaires sur les échanges aux interconnexions dans les scénarios du BP 2017

 

CALENDRIER

14/09/2018 : réunion du groupe de travail sur l’anticipation des travaux

24/09/2018 : GT électromobilité RTE-AVERE

28/09/2018 : 3ème réunion plénière de la CPSR

 

PROGRAMME DE TRAVAIL 2018

Le programme de travail pour l’année 2018, construit avec les parties prenantes le 13 avril 2018, est bâti dans le prolongement du Bilan prévisionnel 2017. Il repose sur trois piliers :

  • compléter l’analyse par des études ciblées,
  • mettre à jour l’étude équilibre offre-demande sur 5 ans dans le cadre du Bilan prévisionnel 2018 conformément aux dispositions du Code de l’énergie,
  • analyser les aspects réseaux des scénarios au travers du schéma décennal de développement du réseau.

 

L’édition 2018 du Bilan prévisionnel porte sur l’horizon 2019-2023. Elle conduit à mettre à jour le diagnostic sur l’équilibre offre-demande et l’analyse de risque en se basant sur les dernières hypothèses en matière de consommation d’électricité, d’évolution du parc de production et de capacité d’échange avec les pays voisins. Cet exercice, prévu par la loi, est complémentaire au volet « long-terme » élaboré par RTE tous les deux ans, qui permet d’explorer les scénarios d’évolution du mix électrique à un horizon de 15 ans, dont la dernière version a été publiée en novembre 2017. Les compléments à ce volet « long terme » seront publiés sur le site concerte.fr, sous la forme de notes thématiques ou de contributions dédiées.

RTE a mené un appel à contribution en mai 2018 sur les différents aspects de l’analyse (consommation, production et échanges avec les pays européens).

 

Plusieurs nouveautés sont introduites en 2018. Elles s’appuient sur le cadre de discussion avec les parties prenantes mis en place pour le Bilan prévisionnel :

  • la concertation est organisée en amont, et porte sur les hypothèses, les méthodes d’évaluation et les indicateurs utilisés ;
  • sur la base des scénarios du Bilan prévisionnel, différentes variantes de localisation des nouvelles installations renouvelables sont étudiées et définies en amont avec les acteurs, en intégrant des principes différents de coordination ou de planification qui associent le développement du réseau et l’implantation des nouveaux moyens de production (éoliennes, panneaux solaires, etc) ;
  • les scénarios font l’objet d’un chiffrage économique qui vient compléter les analyses présentées dans le rapport complet du Bilan prévisionnel 2017 ;
  • les analyses portent sur les aspects techniques et économiques, et sont accompagnées d’une évaluation environnementale stratégique.

RTE a mené un appel à contribution en mai 2018 sur les hypothèses, le modèle et les sortants de l’exercice.

 

Le Bilan prévisionnel 2017 a permis de restituer un ensemble important de résultats, rassemblés autour de 5 scénarios contrastés de transition énergétique. Depuis, de nombreuses demandes de variantes ont été adressées à RTE. Parmi les principales demandes, RTE a proposé de réaliser des compléments et variantes, qui seront mis à disposition des acteurs sur le site de la concertation. Les priorités identifiées à ce stade portent sur :

  • la réalisation de variantes complémentaires sur le parc de production,
  • l’analyse des trajectoires de consommation d’électricité,
  • l’approfondissement du chiffrage des scénarios,
  • l’approfondissement des analyses sur les échanges aux interconnexions,
  • l’intégration de la mobilité électrique,
  • l'analyse du développement de la production de l'hydrogène et sa place dans le mix électrique.

GROUPE DE TRAVAIL SUR L'ELECTROMOBILITE

RTE et l'AVERE-France ont lancé un groupe de travail dédié à l’analyse de l’intégration de l’électromobilité. Les parties prenantes intéressées sont invitées à participer. Elles ont notamment été invitées à s’exprimer sur les hypothèses considérées et à proposer des hypothèses alternatives en juin 2018. Ces hypothèses et les premiers résultats sur les enjeux économiques des stratégies de recharge ont été discutés dans le cadre du groupe de travail électromobilité.

 

Médiathèque

 

Accéder à la Commission Perspectives Système et Réseau

Pour consulter l'ensemble de la documentation relative à la CPSR et répondre aux appels à contribution directement sur le site concerte, nous vous invitons à demander votre accès via le formulaire de demande d'accès, en cochant la case "Commission Perspectives Système et Réseau" et en décochant les autres cases.